Technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle, la « blockchain » initie une révolution technologique majeure venant ainsi ouvrir en France, sous forme électronique, le marché des titres financiers. Le décret du 24 décembre 2018 vient préciser les conditions d'application des ordonnances des 28 avril 2016 et 8 décembre 2017. La première permet l’utilisation d’un « dispositif électronique d'enregistrement partagé » (« DEEP ») pour l'émission et la cession de minibons. La seconde autorise l’utilisation du DEEP pour l’inscription et la transmission de titres financiers non côtés. Sont...